• Français
  • Nederlands
  • English
  • Deutsch
  • 简体中文

Nos villages

Authenticité…

Une vingtaine de villages et hameaux au charme authentique font partie de l’actuelle commune de Stavelot. Certains ont - ou ont eu - leur propre église ou chapelle et constituaient ainsi des petites communautés fort fermées jusqu’au début du 20e siècle. C’est ainsi qu’ils ont pu garder jusqu’à nos jours leur caractère ardennais rural : habitat groupé, constructions typiques, principalement des fermes, et même parfois leur folklore.

    • Challes

      Petite maison à colombages (poutres et torchis blanc) avec ancienne pompe à eau à l’avant plan et un coq reflétant l’aspect champêtre de ce hameau de Challes.

      Au confluent de l’Amblève et de l’Eau Rouge, pittoresque hameau avec fermes anciennes. Un peu plus loin, le site classé de la passerelle des Roches de Challes (1891). La Promenade de la Passerelle est une des plus anciennes et des plus chères au cœur des stavelotains.


    • Wavreumont

      Vue sur une partie du monastère Saint-Rezmacle situé en pleine verdure à l’écart du village de Wavreumont ; bâtiment et église en pierres du pays.

      Le monastère bénédictin Saint-Remacle, fondé en 1950, y est situé très symboliquement à mi-chemin entre les anciennes abbayes sœurs de Stavelot et de Malmedy. Quelques fermes typiques, une ferme-château avec péristyle à colonnes et d’anciennes bornes qui rappellent la frontière Belgique – Prusse de 1815–1919. Magnifique paysage portant à des dizaines de kilomètres.


    • Cheneux, Masta et Rivage

      Vue panoramique sur les villages de Stavelot, quelques maisons et fermes, champs et forêt au loin.

      Villages situés à l’intérieur de l’ancien tracé du circuit de Francorchamps. Belles constructions ardennaises dignes d’intérêt pour leur qualité architecturale : une ferme-château, des maisons à colombages...


    • La Vaulx-Richard, Lodomez, Beaumont et Francheville

      A l’entrée du village, petite église en pierre du pays et toit d’ardoises, tout à côté le cimetière du village.

      Sur le versant nord de l’Amblève, ces trois premiers hameaux jalonnèrent l’itinéraire sanglant des troupes allemandes en 1944 et en ont fortement souffert. Quelques fermes anciennes subsistent cependant. Le village de Francheville – 580 m - est dominé par l’ensemble de l’église Saint-Félix, 18e siècle, et de son presbytère. Tout au long de la traversée de ces hameaux, magnifiques panoramas sur la vallée de l’Amblève.


    • Parfondruy, Renardmont et Ster

      Le village de Parfondruy doit son nom au ruisseau le « porfond ru ». Jolie petite chapelle Sainte-Lucie construite en 1629. Stèles commémoratives rappelant les massacres de 44. Plus haut, depuis les hameaux de Renardmont et de Ster, les panoramas sur la vallée de l’Amblève sont époustouflants.


    • Coo

      2 cascades d’une quinzaine de mètres de hauteurs bien séparées et au milieu des escaliers permettant aux touristes de descendre entre et jusqu’au milieu de cette cascade de Coo ; au-dessus, un pont en pierres du pays.

      Autour de la plus importante cascade naturelle de Belgique et parfaitement intégré au paysage environnant, le village de Coo est un important centre récréatif avec nombre de divertissements pour petits et grands : parc d’attractions Plopsa, télésiège, lac inférieur de la centrale hydro-électrique, parapente et autres sports aventure.
      Cascade de Coo


    • Francorchamps, Neuville et Ster

      Long bâtiment en colombages (poutres et torchis blanc) ; au bout du chemin on devine l’église moderne Saint-Georges.

      Au cœur de la vallée de l’Eau Rouge se trouve « le plus beau circuit automobile du monde ». Chaque année s’y déroulent d’importantes compétitions automobiles internationales. Entre Francorchamps et Neuville, c’est aussi la belle valllée du Roannay, idéale pour les promenades en forêt. A Ster, le magnifique bâti de la ferme de Harse et de nombreuses maisons anciennes, ainsi que l’originale chapelle Saint-Christophe dédiée aux pilotes de sports moteurs.
      Site SI Francorchamps


  • Hockai

    Pont avec balustrades en branches d’arbres qui forment comme un bandeau « de dentelle » de part et d’autre du pont ; petite rivière et cadre de verdure.

    Hockai, porte du Parc Naturel des Hautes Fagnes - Eifel, est un important point de rencontre pour les randonneurs et, en hiver, les skieurs de fond … Le Pont du Centenaire invite à la promenade le long de la Hoëgne... L’église est dédiée à saint Donat.