• Français
  • Nederlands
  • English
  • Deutsch
  • 简体中文

Laetare et Blancs Moussis

Un carnaval exceptionnel !

Groupe carnavalesque très coloré avec masque style vénitien et plumes. Chaque année, le dimanche de la Mi-Carême, le 3ème dimanche avant Pâques, Stavelot accueille des dizaines de milliers de visiteurs à l’occasion de son grand cortège carnavalesque du Laetare.

Une quinzaine de groupes folkloriques et fanfares locaux sont parés de leurs plus beaux costumes – chaque année renouvelés sur un thème différent ! Deux groupes cependant conservent toujours le même costume. Le Réveil Ardennais qui remet à l’honneur le costume ardennais et les danses anciennes telles la maclotte chantée par Apollinaire, la polka, le lancier… Et le second, la Confrérie des Blancs Moussis.

 

Gros plan sur un costumé du Laetare de Stavelot, son visage maquillé et une perruque crollée faite en mousse. L’histoire du Laetare stavelotain et celle du Blanc-Moussi sont intimement liées … Selon la légende, l’origine du Blanc Moussi serait un édit du prince-abbé Guillaume de Manderscheidt qui, en 1499, interdit à ses moines de participer au carnaval. Les Stavelotains, déjà frondeurs à l’époque, tournèrent en dérision cette interdiction en participant aux festivités du carnaval habillés en moines blancs…

 

Grand char carnavalesque représentant la tête d’un arlequin tout coloré ; beaucoup de monde le long du cortège. Telle est la raison du costume du Blanc Moussi, signifiant « habillé de blanc ». Cette première apparition remonterait à 1502 et, depuis 1820, de façon à peu près continue, Stavelot célèbre son carnaval le dimanche du Laetare avec, en vedettes, les Blancs Moussis.

 


                                  site laetare


Quelques enfants réunissent leurs torches enflammées ; certains portent le costume typique d’Ardennais (sarreau, blouse bleu, casquette noire et foulard rouge). D’autres rituels carnavalesques comme partout en Europe, célèbrent la fin de l’hiver. Ils couvrent une période d’environ deux mois rythmés par les jours gras du Carnaval, par les incendies nocturnes des grands feux villageois et par les folles journées du Laetare. Mascarades, intrigues, cortèges costumés, farandoles, fanfares, bals masqués animent villes et villages. Le carnaval de Ster-Francorchamps et plusieurs grands feux sont réputés au Pays de Stavelot...